Limmat, l’entre deux monde


41 rue estelle - 13005 Marseille | Itinéraire | Site web | 0491474935
Méditerranéen, provençale, Végétarienne

Limmat est le fleuve qui longe la ville de Zürich. C’est aussi le restaurant de Lilian Gadola à Marseille.

Limmat est un nouveau restaurant du cours Julien, ouvert avant le premier confinement de mars 2020, Limmat n’a pas pu jouir de la réputation qu’il mérite. Entre ouverture et fermeture dû au covid. Pourtant ce petit bout de restaurant coincé entre la place du cours Julien et le début de Noailles à tout d’une excellente adresse.

Une cuisine aux tempéraments Suisse, méditerranéen et provençale.

Limmat dans les escaliers du cours Julien Une douzaine de plat à la carte, trois desserts, le menu n’est pas vaste mais tant mieux car tous les plats sont travaillés, c’est simple (en apparence), frais et bon ! Et on en redemande ! Une cuisine aux accents méditerranéens et provençaux, où les plats sont des invitations à la découverte et au voyage,  avec la Suisse notamment (d’où est originaire Lilian Gadola). Les plats élaborés autour d’une recette plutôt convenu, parfois quelconque. Comme les «  Tomates séchées au four et farcies au risotto, à la tomate et au abricot. Haricots verts, pistou, parmesan, basilic ». Dans l’assiette donc : ce sont des produits sourcés auprès de producteurs et des poissons issus de la pêche du coin. Les vins sont naturels et sélectionnés par Fabien, le compagnon de la cheffe qui lui prête main forte pendant le service.

Une carte presque végétarienne !

La carte est composée d’un poisson et de plusieurs autres plats végétariens. Les restaurants végétariens, ou proposant des plats végétariens sont peu nombreux à Marseille, cela fait du bien de voir des restaurants faire ce pari. Autre fait majeur, c’est la recrudescence de cheffe aux tables Marseillaise. Les plats sont à déguster en mode tapas, un ou deux par personnes, entre 6 et 12 euros le plat. Quatre tables à l’extérieur très agréables mais les escaliers sont cependant très passants ou/et peuvent être dans un couloir de vents les jours de mistral. Une dizaine de tables à l’intérieur réparties sur les deux étages cosy de Limmat. Une cuisine ouverte sur la salle vous permettra d’apprécier la douce musique des fourneaux. A l’intérieur on se sens comme à la maison, ou plutôt comme chez Mamie et Papy.Limmat à Marseille cours Julien

Pour éviter les déconvenues, pensez à réserver quelques jours à l’avance.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par Limmat, vous avez tort mais vous pouvez toujours changer votre fusil d’épaule, le cours Julien n’est pas en reste de restaurant. Vous pourrez vous laisser tenter par La cantinetta ou un peu plus loin sur la place Notre dame du mont par la Muse.

 

Précédent

Mina, Mino : bar et glacier de la plaine

Où sortir à Marseille l’été au bord de la mer ?

Suivant