Le Polikarpov, le bar à vodka du cours d’Estienne-d’Orves


24 cours honoré d'estiennes d'orves 13001 Marseille | Itinéraire | Site web | 04 91 52 70 30

Avec ses faux airs de place à l’italienne, le cours d’Estienne-d’Orves est le bon endroit pour s’offrir un apéro d’été à la fraîche. La place est, au moins à l’ombre en fin d’après midi. A proximité du vieux-Port la place reste en marge de son agitation, vous serez donc un peu plus au calme, vaste et ombragée, sans voiture ni scooter pour venir pétarader dans votre dos… Comme le lieu l’annonce fièrement, le bar s’estime être le seul bar à Vokda de Marseille, c’est sans doutes le plus petit ! La place est très agréable, vide, au petit matin, pour un café noir avant de commencer la journée. Ou en fin d’après midi, lorsque que le lieu est rempli de badaud venu s’encanailler. Si vous n’aimez pas les grands espaces, vous pouvez toujours aller faire un tour en face sur la rive gauche du vieux port à La caravelle, un bar calme et intimiste avec une vue imprenable sur le Vieux-Port de Marseille.

Polikarpov Bar, la terrasse sur le cours d’Estienne-d’Orves
La terrasse du Polikarpov sur le cours d’Estienne-d’Orves

Le nom Polikarpov (en russe : ОКБ Поликарпов) est le nom d’un bureau d’études aéronautique soviétique, qui créa notamment un avion de chasse du même nom. Avion qui vola pour la première fois en décembre 1933 et pour la petite histoire, était pourvu d’un train d’atterrissage entièrement escamotable. À sa sortie il était le chasseur le plus léger et le plus rapide du monde. Pour en savoir plus sur cette avion vous pouvez aller voir la page Wikipédia en question. Pour notre bar, la sonorité slave a suffit pour en faire le nom d’un bar à Vodka…

Au Polikarpov nous avons donc de nombreuse vodka à la dégustation, différentes marques bien sur, de la plus sucrée, acidulée, poivrée, frappée, etc. Et elaborer a partir de seigle, de pomme de terre, de mélasse ou encore de blé. Il y en pour tous les goûts. A choisir, la vodka polonaise Belvedere ou française comme la Vodka Grey Goose ( qui nous provient de la région de Cognac) dry on the rock, avec un trait de citron et des glaçons reste la façon la plus simple de l’apprécier. Si vous n’aimez pas la vodka, le Polikarpov propose évidement tout les autres alcools et boisson que vous trouverez dans un bar classique.

Pour ce qui est de l’ambiance du bar. Le service est plutôt agréable. Le bar étant vraiment petit, vous serez surement en terrasse. Le week-end, le bar organise des soirées DJ et même des performances en formations solo ou duo. A découvrir !

Précédent

Le traquenard de la plaine

Le Barberousse, un bar à rhums reproduisant une cale de bateau pirate…

Suivant